Argent de poche : l’été, période de tous les dangers ?

Cela ne vous aura sans doute pas échappé, c’est l’été.

Et qui dit été, dit vacances. Et qui dit vacances, dit ado qui va avoir besoin d’argent. Aie.

Alors comment gérer cette période sans se faire plumer telle une volaille ?


Les conseils de Pixpay.

 

Conseil n°1 : Présentez-lui ça comme un test

Être responsable et organisé avec son argent, c’est très important. Il faut que votre ado imprime ça le plus tôt possible. Et les vacances sont le moment idéal pour apprendre ! En effet, son quotidien y étant plus libre, moins cadré par les horaires et les contraintes, il aura d’autant plus d’opportunités de gérer son pécule.

Prévenez-le : s’il fait n’importe quoi avec son argent pendant ces deux mois, il faudra hélas modifier la donne à la rentrée. Mais s’il a géré comme un chef, il aura gagné le droit de continuer sur ces bases. Deal ?

 

Conseil n°2 : des règles d’utilisation très claires.

Vous êtes décidé sur la somme que vous allez lui donner pour l’été ? Bien. Il faut maintenant l’accompagner et le conseiller un peu. En effet, il est important d’établir avec lui quelques règles sur l’utilisation de cet argent. C’est à vous qu’il incombe, notamment en fonction de son âge, de décider ce qu’il a le droit ou non de faire avec. Pas à lui.

S’il a moins de 14 ans, nous vous recommandons d’annoncer très clairement la couleur. Qu’est-ce qu’il peut acheter, combien il peut dépenser, est-ce qu’il doit vous demander avant ? Décidez de votre côté, puis parlez-en avec lui et expliquez-lui vos raisons.

S’il a plus de 14 ans, décidez ensemble des règles, ce sera plus motivant pour lui !

Votre surveillance et votre contrôle doivent être modulés et justifiés. Et une fois les limites établies, évitez de vous immiscer trop directement dans ses achats.

 

 Conseil n°3 : on s’en tient au budget validé !

Une fois cette étape passée, expliquez-lui bien qu’il ne sera pas possible de dépasser le montant validé. Celui-ci n’est, hélas, plus négociable. Ne lui donnez donc pas plus d’argent que prévu, ni aucune avance, même s’il en fait la demande. Et il vous la fera, la demande, n’ayez aucun doute.
S’il a mal géré ses dépenses : tant pis pour lui…

Gardez toutefois en tête que la somme allouée doit être adaptée aux besoins de votre enfant et au degré d’autonomie accordée.

 

Conseil n°4 : essentiel, la régularité des versements

Vous vous êtes engagés auprès de lui sur une somme, le mieux, c’est maintenant de lui faire des versements à date fixe. Votre enfant aura ainsi une visibilité sur son budget dans le temps.

Avant 14 ans, nous vous recommandons plutôt de lui verser son argent de poche toutes les semaines si vous en avez la possibilité. Ce sera beaucoup plus concret pour lui, et aussi bien plus prudent.

Passé 14 ans, il est probable qu’il soit un peu plus autonome, et un peu plus responsable aussi : il est alors possible d’opter pour un budget mensuel qu’il devra gérer.

Sinon, vous pouvez aussi lui proposer tout son argent de poche de l’été, en une fois.
Très bien pour l’initier à la gestion d’un budget sur le long terme.  Attention, pour les ados les plus matures uniquement car ça pourrait déraper.

Bonne chance !

Cet article vous a plu ?
Partagez-le :

12

Pour ne manquer aucun nouvel article, renseignez votre adresse mail :