Êtes-vous assez sévère avec votre ado ?

Avec votre jeune, êtes-vous plutôt à la cool, pragmatique ou intransigeant ?

Voilà de quoi y voir plus clair sur vos méthodes d’éducation.

Evan Williams Parenting GIF by Ovation TV

 

Votre enfant est actuellement dans sa période « caillera ».

A) Hélas pour lui, il ira faire le caïd en pension.

B) Vous lui expliquez ce que sont devenus vos copains cailleras de l’époque.

C) Banco. Vous êtes vous-même amateur de rap, et pas opposé à une belle mixité sociale.

 

Malédiction. En rangeant sa chambre vous trouvez un bout de shit dans ses affaires !

A) Vous oscillez entre fureur et déception. La sanction sera terrible. Et peut-être même pénale.

B) Vous confisquez, évidemment, et préparez pour son retour un laïus terrifiant sur l’enfer de la drogue.

C) Vous goûtez au produit, pour comparer avec le matos de votre époque.

 

À l’école, il a tout juste la moyenne.

A) Il va se bouffer des heures de remise à niveau, quoi qu’il vous en coûte. Pas de cancres ici.

B) Confiant en son bon sens, vous essayez de lui inculquer le combo gagnant : bonnes notes = bonnes études = bon travail = bonne vie.

C) De toute façon, vous avez toujours senti que ce gosse n’était pas une flèche.

 

Totalement inconscient du danger, il souhaite se rendre en boîte de nuit avec des amis.

A) Vous l’attendez dans la voiture devant la discothèque à la manière d’un espion de bazar.

B) Vous l’enjoignez de ne pas trop boire et surtout de ne pas monter dans la voiture de quelqu’un qui a bu.

C) Éclate toi gamin, c’est ça la vie, nom de dieu !

 

Cette infernale personne parle de plus en plus souvent de tatouage.

A) Vous le menacez de le déshériter s’il s’avise de s’encrer la peau.

B) Vous tentez de le convaincre que c’est risqué car définitif, et que dans 15 ans il n’aura probablement plus les même goûts. Dieu merci.

C) Il fait ce qu’il veut, c’est son corps. C’est beau, les tatouages.

 

Fidèle à son personnage, il n’en branle pas une en matière de tâches ménagères. 

A) Soit. Il ne sera donc plus nourri.

B) Vous établissez un planning des tâches, et proposez même une légère rémunération en contrepartie.

C) Lassé de râler, vous avez déjà renoncé à le forcer depuis un moment.

 

C’est le drame : il a provoqué une bagarre au collège et vous êtes convoqué.

A) Vous vous rangez du côté des autorités compétentes et exigez une sanction lourde.

B) Vous essayez de comprendre ce qui s’est passé et proposez une confrontation à froid avec son opposant.

C) Vous ne souhaitez pas être dérangé pour ce genre de broutilles.

 

Il a dépensé tout son argent de poche mensuel en conneries.

A) C’est fini. On ne jette pas l’argent par les fenêtres. Rideau. Basta. Le robinet est fermé jusqu’à nouvel ordre.

B) Vous lui expliquez comment gérer son budget intelligemment, avec les avantages de l’épargne par exemple.

C) Il fait ce qu’il veut de son argent. Vous respectez ses goûts, et ses couleurs.

 

 

RÉSULTATS

Un maximum de A)

Vous êtes une barre de fer, vous. Limite nazi, on ne va pas se mentir. Vous ne tolérez pas le moindre écart et réagissez brutalement. Chez vous, c’est l’armée. Du calme, il faut bien que jeunesse se passe, enfin.

 

Un maximum de B)

Votre truc c’est la communication. Le dialogue. Pédagogue en diable, vous faites confiance en l’intelligence du jeune. Bien ! Attention néanmoins à ne pas manquer d’autorité sur la durée. On aurait vite fait de se faire enfumer à tout négocier.

 

Un maximum de C)

Clairement, vous êtes laxiste, vous. Et probablement une sorte d’adulescent. Vous êtes en mode copain, coulant, déjà dans le renoncement. Ça ne va pas, réagissez. Même si vous semblez en avoir peu, vous devez fixer quelques règles au jeune. Il a besoin d’être cadré a minima.

Cet article vous a plu ?
Partagez-le :

8

Pour ne manquer aucun nouvel article, renseignez votre adresse mail :