Argent de poche : un été 100% zen avec votre ado

Cela ne vous aura sans doute pas échappé, c’est l’été.

Et qui dit été, dit vacances. Et qui dit vacances, dit souvent premières expériences : première colo, première soirée, première histoire d’amour, premier voyage en train tout seul… Pour vivre son été pleinement, votre ado va probablement avoir besoin d’argent. Aie.

Alors comment gérer cette période sans vous faire plumer et sans que votre ado ne fasse n’importe quoi avec son argent de poche ? Retrouvez les 5 conseils de Pixpay pour un été 100% zen attitude.

 

CONSEIL N°1 : DONNEZ DE L’ARGENT DE POCHE RÉGULIÈREMENT

Comme 94% de parents, vous donnez sûrement régulièrement de l’argent à votre ado (i).

Mais êtes-vous du genre organisé et planifié, une fois par mois point barre ou au contraire plutôt à fonctionner au feeling, à donner quand vous êtes de bonne humeur, ou que votre ado a une raison vraiment vraiment bonne (« maman, il y a le nouveau Mulan qui sort au cinéma ! »), ou qu’il a été particulièrement sympa, bref, de façon finalement un peu arbitraire ?

Cela ne vous aura pas échappé, nous pensons que c’est plus pertinent de donner à son ado de l’argent de poche de façon régulière. Il commencera ainsi à apprendre à gérer un budget, se responsabilisera :

Si vous voulez savoir quel montant d’argent de poche donner à votre ado, nous vous recommandons de tester notre simulateur d’argent de poche.

 

CONSEIL N°2 : FIXEZ DES RÈGLES D’UTILISATION TRÈS CLAIRES

Vous êtes décidé sur la somme que vous allez lui donner ? Bien. Il faut maintenant l’accompagner et le conseiller un peu. Il est en effet important d’établir quelques règles non discutables sur l’utilisation de cet argent.

S’il a moins de 13 ans, nous vous recommandons d’annoncer très clairement la couleur. Il y a des achats que vous ne voulez pas qu’il fasse ? Parlez-en avec lui, et expliquez-lui vos raisons. C’est à vous qu’il incombe de décider ce qu’il a le droit ou non de faire avec. Pas à lui. Pour être 100% sûr qu’il n’y aura pas d’écarts, vous pouvez également bloquer le marchand ou la catégorie de marchands qui vous chiffonne dans votre application Pixpay.

S’il a 14 ans ou plus, vous pouvez décider ensemble en fonction de ses besoins et envies. Ce sera l’occasion d’une discussion intéressante. N’hésitez pas à lui demander de vous préparer un projet, dans lequel il vous expliquera comment il veut utiliser son argent. Une fois les grands principes validés, votre contrôle doit être modulé et justifié.  Evitez de vous immiscer trop directement dans ses achats, à moins qu’il n’y ait des abus ou des écarts évidents.

 

CONSEIL N°3 : ON S’EN TIENT AU BUDGET VALIDÉ !

Une fois cette étape passée, expliquez-lui bien qu’il ne sera plus possible de dépasser le montant défini. Celui-ci n’est, hélas, plus négociable. Ne lui donnez donc pas plus d’argent que prévu, ni aucune avance, même s’il en fait la demande (et il vous la fera, la demande, n’ayez aucun doute 😂). S’il a mal géré ses dépenses : tant pis pour lui… Il apprendra !

Gardez toutefois en tête que la somme allouée doit être adaptée aux besoins de votre enfant et au degré d’autonomie accordée.

 

CONSEIL N°4 : ESSENTIEL, LA RÉGULARITÉ DES VERSEMENTS

Vous vous êtes engagés auprès de lui sur une somme, le mieux, c’est maintenant de lui faire des versements à date fixe. Votre enfant aura ainsi une visibilité sur son budget dans le temps.

A 13 ans ou moins, nous vous recommandons plutôt de lui verser son argent de poche toutes les semaines si vous en avez la possibilité. Ce sera beaucoup plus concret pour lui. Notez qu’avec Pixpay, il est possible de paramétrer en avance les versements d’argent de poche de votre ado pour se libérer de la charge mentale.

Passé 14 ans, il est probable qu’il soit un peu plus autonome, et un peu plus responsable aussi : il est alors possible d’opter pour un budget mensuel qu’il devra gérer. Vous pouvez aussi limiter ses dépenses dans l’application Pixpay, avec des plafonds par semaine ou par mois. Bien plus prudent pour éviter qu’il ne crame tout d’un coup !

Sinon, vous pouvez aussi lui proposer tout son argent de poche de l’été, en une fois.  Très bien pour l’initier à la gestion d’un budget sur le long terme. Attention, pour les ados les plus responsables uniquement car ça pourrait déraper.

 

CONSEIL N°5 : PRATIQUE, LE CONTRAT D’ARGENT DE POCHE

Vous voulez que les choses soient bel et bien fixées ? Eviter les malentendus du type « mais non, j’te jure, tu m’avais pas dit que j’avais pas le droit d’acheter pour 50€ de jeux en ligne » ? Nous vous recommandons d’établir un contrat d’argent de poche (ce n’est pas parce qu’on en a préparé un qu’on vous dit ça !), que vous signerez ainsi que votre ado.

Bonne chance !

 

 

(i) source : baromètre Poll&Roll réalisé en novembre 2019 pour Pixpay sur un échantillon représentatif de 1000 parents d’ados.

 

 

Cet article vous a plu ?
Partagez-le :

6

Pour ne manquer aucun nouvel article, renseignez votre adresse mail :

d