14 juillet : sans-culottes ou cent culottes ?

Aujourd’hui, c’est le 14 juillet, et donc la fête nationale. Comme chacun le sait, on commémore la Révolution Française, évènement fondateur pour notre beau pays.

S’ils sont scolarisés, vos ados ont normalement dû l’étudier à l’école, et pourtant, cette histoire semble leur passer complètement au dessus du cigare. Peut-être parce que c’est déjà les vacances, et qu’ainsi le jour férié ne leur change strictement rien ? En tout cas, on n’y est pas. Pixpay a mené l’enquête. 

Alain, 49 ans, témoigne, atterré : « Quand mon fils m’a demandé pourquoi la date 14 juillet, je lui ai parlé de la prise de la Bastille. Il m’a alors demandé: Quoi ? Qui c’est qui a pris une pastille ? Le roi ? Il a fait un bad ? » Inquiétant.

Manon, 15 ans, elle, commente l’évènement ainsi : pour moi, la Révolution, ça restera toujours en priorité la chanson de Jenifer. Et devant la perplexité de sa mère, de se mettre à chanter, assez faux d’ailleurs : « Ma révolutiooooon, porte ton nom… » Un beau morceau, effectivement, mais qui n’a rien à voir avec la fin de la monarchie. « Mon Archy ? C’est qui celui-là encore ? Ton nouveau mec ? » de questionner alors la jeune écervelée. Selon nos infos, la maman de Manon serait aujourd’hui en dépression et la gamine en cours de rattrapage.

Françoise, 44 ans et mère de jumeaux fous de mode, nous raconte cette anecdote, meurtrie: « Quand j’ai dit à mes enfants qu’on allait regarder le défilé du 14 juillet ensemble, ils m’ont ri au nez et m’ont dit que la fashion week n’avait même pas encore commencé. Et qu’en plus ils boycottaient cette marque. C’est dur. Avec mon mari, on a l’impression d’avoir raté quelque chose. » Le papa justement, de rajouter: « Du coup je me suis énervé, et je leur ai hurlé : LA FIN DE L’ANCIEN RÉGIME, MERDE ! Pas démontés, ils m’ont répondu : quel régime ? Celui à base de de soja ? Tu arrêtes ? » Aie.

Desperate GIF by memecandy

Et les témoignages similaires d’affluer par centaines. « Quand j’ai essayé d’expliquer à Chloé, 15 ans, qui étaient les sans-culottes, elle nous a lancé, bravache : « Wesh, t’es sérieuse ou quoi, tu veux que je fasse quoi avec cent culottes ? Je suis pas une crasseuse, moi, je les lave, hein. », nous raconte une conseillère d’orientation préférant rester anonyme.

En fait, on l’aura bien compris ces jeunes nous font tourner en bourrique, en faisant semblant de ne rien piger juste pour nous énerver. D’ailleurs, Kevin, 14 ans et fan du PSG, parvient très bien à résumer l’évènement, en se concentrant un peu : « Bon, les nobles et les prêtres ils prenaient tout pour eux, ils augmentaient les impôts de ouf, alors les autres, les paysans et les bourges, ils ont dit oh arrêtez de nous gratter nos lovés pour rien, et ils ont tout niqué. Et comme le roi ce ouf il a essayé de tracer sa route à Varennes, ils lui ont coupé la tête et à sa go aussi. Et après comme il y avait plus de roi, on a fait la République et maintenant on a Macron. »

Pas si faux. Bonne chance.

Cet article vous a plu ?
Partagez-le :

3

Pour ne manquer aucun nouvel article, renseignez votre adresse mail :

d