Ados et grands-parents: la vérité sur leur relation

On le constate, dans beaucoup de familles, les grands-parents et les petits-enfants s’adorent…

Malgré la grande différence d’âge, ils se comprennent et s’apprécient. Et quand les enfants deviennent des ados, souvent, ils s’aiment encore plus ! Pourquoi donc ? 

Ils s’aiment un peu…

Nos parents jouent souvent un rôle important dans la vie de nos enfants. Souvent, ils ont passé énormément de temps avec eux pendant l’enfance, à s’en occuper, à les garder depuis toujours, pendant les vacances notamment, et donc à les voir grandir. Dans certaines familles, justement très « famille », la grand-mère est réellement une deuxième mère pour les enfants. En vérité, les seniors sont souvent complètement gagas de leurs petits-enfants, et entretiennent un lien vraiment particulier avec la « chair de la chair de leur chair ». D’ailleurs, ils les gâtent souvent comme des sagouins. Mais nous y reviendrons.

… beaucoup (à l’adolescence)…

Cette belle relation ne fait que s’accentuer avec l’âge. Une fois ados, les enfants continuent à adorer leurs grands-parents. Par nature, ceux-ci sont pourtant plus vieux que quand ils étaient enfants, mais justement. C’est là un autre modèle adulte qui leur est proposé, peut être plus calme, plus posé, plus serein que leurs parents, et les ados aiment ça. Leurs parents ont des soucis, mènent une vie active, et sont moins patients avec eux. Les grands -parents sont souvent plus à leur écoute, plus pondérés, et de bons conseils. Après tout, ils ont plus le temps, on ne va pas se mentir. Et leur responsabilité quant aux jeunes n’est pas la même. Ils n’ont d’ailleurs généralement aucune autorité sur l’ado, et s’ils s’avisaient d’être trop autoritaires, ils risqueraient de ne plus le revoir très souvent. Mais ce n’est pas le but de leur relation. Car même si une génération les sépare, et que c’est beaucoup, il règne souvent entre eux une bienveillance et un respect qui font plaisir à voir. Les grands-parents viennent d’un autre temps, ils sont les vestiges vivants et les témoins d’une époque passée. Et l’ado comprend, et respecte cela et souvent ne cherche même pas à faire le malin face à la sagesse des années.

… passionnément (et naturellement)…

Finalement, peut-être que s’ils en arrivent à si bien s’entendre, c’est parce qu’ils ne cherchent plus à se comprendre. Ils sont tellement différents dans leur style de vie et leurs centre d’intérêts, qu’il s’aiment juste comme ils sont, aucun des protagonistes n’essayant de « changer » l’autre.

… à la folie (à l’approche des fêtes) !

Les ados font aussi beaucoup de bien aux gens âgés. Ils les ouvrent sur un autre rythme, une approche beaucoup plus dynamique de l’existence, ce qui leur fait un bien fou, eux qui ont parfois tendance à glisser un peu hors du temps. Parce qu’il faut aussi l’admettre, avec son énergie débordante, l’ado mène souvent le vieux par le bout du nez. En matière d’argent de poche, notamment. Chaque noël ou anniversaire, il attend donc son petit chèque ou virement de papy et mamie comme si cela était un dû, sans compter les petits bonus et cadeaux ponctuels. Mais en réalité, tout le monde est ravi.
Alors, amour sur eux.

Cet article vous a plu ?
Partagez-le :

1

Pour ne manquer aucun nouvel article, renseignez votre adresse mail :

d