Quiz d’été : êtes-vous un mauvais parent ?

Ah les enfants… On les aime plus que tout mais parfois ils nous tapent sévèrement sur les nerfs. Alors bon ou mauvais parent ? Répondez sans langue de bois, on promet de ne rien dire à vos petits chérubins !

1. La baffe dans la gueule, c’est :

A) Jamais ! On ne tape pas les enfants !
B) Uniquement en cas de très grosse bêtise ou d’insolence.
C) On ne sait pas. Ça peut partir à tout moment, même sans raison.

2. A table, l’enfant boit :

A) De l’eau, du robinet !
B) Du coca, c’est les vacances…
C) De l’alcool… ben quoi ?

3. Les écrans c’est :

A) Jamais. La technologie, c’est le diable.
B) Entre 1 et 2 h par jour maximum, il ne faut pas exagérer.
C) Tout le temps, dès que possible. Mieux qu’une baby-sitter !

4. Pour s’acheter des choses, votre enfant doit :

A) Travailler. Il doit comprendre la valeur de l’argent !
B) Gérer son budget et prendre dans ses économies.
C) Vous supplier.

5. Vous apprenez que l’enfant fume des cigarettes :

A) Vous lui faites la morale, le tabac tue !
B) Vous le décalquez contre le mur. Pas chez moi !
C) Vous lui en grattez une discrètement.

6. Vos enfants font du bruit dans le train et dérangent les autres passagers…

A) Vous les faites taire et vous excusez auprès des autres passagers.
B) Vous faites la folie avec eux, c’est les vacances, m**** !
C) Vous vous en moquez car vous dormez paisiblement.

7. Vos enfants sont partis en vacances chez leurs grands-parents. Pour les nouvelles ça sera :

A) Au moins un coup de fil par jour, ils vous manquent déjà !
B) A la cool, un coup de fil tous les 3 jours.
C) Uniquement en cas d’extrême nécessité (mutilation, coma).

8. L’ado n’aime pas le repas que sa grand-mère lui a préparé, et refuse de manger.

A) Vous lui expliquez qu’elle s’est donné du mal et que ce n’est pas gentil.
B) Vous lui faites bouffer de force.
C) C’est vrai que c’est dégueulasse.

9. A choisir, plus tard, vous préféreriez que votre enfant soit :

A) Très beau.
B) Très drôle.
C) Très riche.

10. L’ado a eu de mauvaise notes cette année.

A) C’est de sa faute, il n’a pas assez travaillé !
B) C’est de la faute des profs, ils ne comprennent pas son génie !
C) Ce n’est pas de sa faute, il est un peu limité (peut-être qu’on n’aurait pas dû lui faire boire d’alcool si tôt)

 

 

Résultats:

Une majorité de A : Vous êtes au top. L’éducation, c’est votre truc. Vous avez un projet pédagogique précis, et vous comptez bien vous y tenir. Carré, impliqué, exigeant. Attention néanmoins, ce n’est pas du dressage non plus. Un peu de souplesse, quand même.

Une majorité de B : Vous êtes un parent pragmatique. Conscient que l’époque à changé et donc les enfants aussi, vous vous adaptez avec une belle agilité. Tour à tour permissif, tour à tour brutal. Attention quand même ne pas devenir illisible.

Une majorité de C : Bon, ça ne va pas. La parentalité, visiblement ce n’était pas le projet, et ça se voit. De non-choix en très mauvais choix, rien ne va dans votre méthode. Vous l’ignoriez apparemment, mais l’enfant n’est pas un adulte de petite taille. Resaississez-vous.

Evidemment, cet article est plus un divertissement qu’une véritable analyse ! Quelle que soient vos réponses, vous êtes un très bon parent. En tout cas, vous faites ce que vous pouvez. Ce qui n’est peut-être pas grand chose, mais bon. Ne laissez personne juger votre sens de la parentalité, car ils ne savent pas ce que vous endurez. Alors encore un grand bravo. Et puis, selon une statistique très fiable, 100% des utilisateurs Pixpay sont de bons parents… !

Cet article vous a plu ?
Partagez-le :

3

Pour ne manquer aucun nouvel article, renseignez votre adresse mail :

d