Connaître l’âge pour ouvrir un compte bancaire ? | Pixpay

Connaître l’âge pour ouvrir un compte bancaire ?

Ouvrir un compte bancaire pour mineur est possible. D’ailleurs, la procédure peut également se faire dès la naissance d’un enfant. En revanche, il existe des limites dans l’utilisation et la manière de disposer de son contenu en fonction de l’âge du mineur. Selon la banque, il est possible d’ouvrir un compte bancaire à partir de 10 ou 12 ans. Cependant, seuls les parents ou les tuteurs légaux sont autorisés à procéder à son ouverture. Cette obligation n’est pourtant plus en vigueur dès l’âge majeur de l’enfant.

Quel âge pour un compte bancaire : dès la naissance

Souscrire un compte bancaire à la naissance d’un enfant est un acte symbolique pratiqué par des milliers de famille chaque année. Le but ? Préparer par anticipation le financement du futur permis de conduire, des études supérieures, l’achat de la première voiture, etc. En effet, un compte bancaire constitue un bon moyen de déposer de l’argent en lieu sûr et de s’approprier un plan d’épargne. Cela permettra à l’enfant, pour plus tard, de comprendre la valeur de l’argent et la gestion financière.

Dès la naissance de votre bébé, vous pouvez ouvrir à son nom un compte bancaire et un livret A. Ce dernier est un compte d’épargne rémunéré dont les fonds sont disponibles à tout moment. Cependant, notez que l’enfant ne pourra pas utiliser le compte ou le livret avant ses 12 ans. Avant cet âge, il n’a aucun pouvoir sur ses finances. Seuls ses représentants légaux peuvent utiliser l’argent, à condition que les dépenses le concernent directement.

Les banques classiques telles que Monabanq, Banque Postale, Boursorama, etc., proposent des formules de compte bancaire enfant.

Un compte bancaire à partir de 12 ans

Ouvrir un compte bancaire mineur est une très bonne solution pour préparer l’avenir d’un enfant. En plus de lui constituer une épargne dès son jeune âge, cela lui permet également d’apprendre à gérer son argent. En ayant un regard sur ses opérations, il pourra devenir plus responsable. À partir de 12 ans, un enfant peut demander lui-même, avec l’accord de ses parents, l’ouverture d’un livret jeune.

Il s’agit plus précisément d’un livret d’épargne dont le taux d’intérêt est fixé librement par les établissements bancaires. À titre informatif, ce livret est plafonné à hauteur de 1 600 €, intérêts capitalisés non compris. Le plus souvent, il est associé à une carte de retrait. Néanmoins, tout retrait ou dépôt d’argent nécessite la signature des parents.

Quel que soit l’âge, il est important de savoir gérer son argent. D’ailleurs, de nouveaux services via des applications sur smartphones sont proposés aux enfants, telle que l’offre Pixpay. Contrairement aux banques traditionnelles, l’offre de l’institution française propose une application avec un accompagnement parental pour les jeunes de 10 à 18 ans. Il s’agit d’offrir aux mineurs une sorte de portefeuille digital, lequel peut être contrôlé et supervisé par les parents. La souscription se fait en ligne au prix mensuel de 2,99 €, sans engagement. Vous pouvez ainsi initier très tôt votre ado à la gestion d’un compte.

Un compte bancaire à partir de 16 ans

À partir de 16 ans, l’ouverture d’un compte bancaire avec un chéquier et une carte de paiement, est possible avec l’autorisation des parents. Le choix se fait entre une banque classique, une néo banque ou une banque en ligne pour mineur. Avec l’accord des représentants légaux, les ados deviennent responsables des opérations et des mouvements de fonds réalisés sur leur compte et peuvent utiliser librement les sommes présentes sur leur compte.

Dès 16 ans, le mineur peut, grâce à une carte bancaire, retirer seul les sommes figurant sur son livret jeune. Cela, à condition que ses parents ne s’y opposent pas. Toutefois, en cas d’incidents bancaires (débit substantiel, chèque sans provision, etc.), la banque se tourne vers les parents. Ces derniers sont responsables des dettes de l’adolescent. Afin de limiter ce type de désagrément, certains établissements financiers proposent des cartes de paiement avec autorisation systématique. C’est le cas de Pixpay ; les retraits et les transactions ne sont alors possibles que dans la limite de la somme d’argent disponible sur le compte.

Un compte bancaire à partir de 18 ans et plus

La majorité ouvre de nouveaux droits et de nouvelles responsabilités. 18 ans, c’est également l’âge où un individu devient responsable de ses comptes. À cet effet, il est notamment possible :

  • d’ouvrir un compte courant
  • de commander un chéquier
  • d’épargner
  • de faire un prêt
  • de modifier les plafonds de retrait et de paiement de votre carte

Cependant, en étant majeur, si vous êtes à découvert, ce sera à vous de rembourser l’organisme bancaire. De même, vous devez vous acquitter de tous les crédits auxquels vous aurez souscrit. Les banques ne proposent toutefois que des prêts adaptés à la capacité de remboursement des majeurs. Ils se montrent très prudents sur la validation des demandes de crédits afin d’éviter tout litige avec leurs clients.