5 ados qui ont fait fortune avant leur 18 ans - Pixpay
Retour Le coin du ringard

5 ados qui ont fait fortune avant leur 18 ans

2 mars 2020
par Jeanne Ravisy
 Jeanne Ravisy
ado avec plein de billets lui cachant le visage

Certains ados sont plus débrouillards que d’autres, indiscutablement. Surtout quand il s’agit de gagner de l’argent. La plupart se contentent de ce que nous leur donnons. D’autres, plus dégourdis, font des baby-sittings ou des petits jobs saisonniers.

Mais d’autres encore ont tapé plus haut, plus fort et surtout plus vite. Grâce à leur idée et leur flair, ils ont tout simplement « pété le million » avant même leur 18 ans. Qui sont ces mutants, et surtout : pourquoi le mien ne fait pas ça ?

ROBERT NAY

Un geek, un vrai. De ceux dont tout le monde se moquait à l’école. Mais à 14 ans, ce jeune autodidacte a codé 4000 lignes de codes pour créer le jeu Bubble Game, qu’il a ensuite mis gratuitement à disposition sur l’Apple Store. Deux semaines plus tard, plus d’un million de personnes l’avaient téléchargé, lui rapportant 2 millions de dollars. Alors les cools du lycée, qui c’est qui rigole maintenant ? Bah, c’est Robert.

ASHLEY QUALLS

Elle ne paye pas de mine, Ashley. Et pourtant, cette gamine de Detroit, Michigan, a fait fortune dans les années 2000 en un rien de temps. À 14 ans, comme passe-temps, elle a lancé un site appelé whateverlife.com, conçu pour fournir gratuitement des mises en page Myspace et des tutoriels HTML pour les personnes de son âge. Elle a fait 70 000 dollars dès le premier mois. Elle avait gagné plus d’un million de dollars à l’âge de 17 ans. Balèze.

DOMINIC MCVEY

Cet anglais est précoce, très précoce. Et aussi très malin. À seulement 13 ans, ce londonien identifie un manque sur le marché anglais et commence à importer des scooters depuis les Etats-Unis, pour les revendre en Grande-Bretagne. À 15 ans, il était millionnaire. Bien vu, gamin. Depuis, il est devenu un businessman aguerri.

MADISON ROBINSON

Elle est la preuve qu’il n’y a pas besoin d’inventer quelque chose pour s’enrichir. À seulement 15 ans, la jeune et jolie Madison crée Fish Flops, une marque de tongs pour ados aux motifs sympas. Sa marque et ses produits se sont développés très vite, et elle a gagné son premier million avant d’avoir 16 ans. Pas con, les tongs.

JONATHAN KOON

À seulement 15 ans, ce jeune new-yorkais, fils d’immigrés de Hong-Kong, lance Extreme Performance Motorsports, une société qui importait des accessoires de tuning. À l’âge de 16 ans, Koon avait ouvert des comptes en gros avec des distributeurs automobiles asiatiques qui importaient des kits, des roues et des jantes de rechange, des systèmes stéréo et autres accessoires. Depuis, il est riche, tout simplement.