Que font les jeunes de leur argent de poche ? | Pixpay

Que font les jeunes de leur argent de poche ?

L’argent de poche permet à un mineur de prendre conscience du coût de la vie, de gérer un budget et d’apprendre à épargner. Concrètement, il s’agit d’un véritable outil pédagogique, et la plupart des psychologues recommandent d’ailleurs d’en donner régulièrement à son ado.

Pour les jeunes, avoir de l’argent est synonyme de début d’autonomie financière. Ils peuvent s’acheter ce qu’ils désirent (dans la limite de l’argent dont ils disposent!), et cela leur permet d’affirmer leurs envies et leurs désirs, loin des recommandations parfois oppressantes des parents.

Cependant, quels sont les postes de dépenses les plus fréquents ? Nourriture, anniversaires, vêtements, jeux vidéo, etc. : on fait le point sur les principaux achats des ados avec leur argent de poche.

Que font les jeunes de leur argent de poche ?

Des dépenses dédiées à la restauration

Premier constat, l’alimentation s’avère être le premier poste de dépenses des jeunes. Entre restaurants, fast-foods et courses en grande surface, les choix sont nombreux, et représentent plus de 4 dépenses sur 10 des adolescents français avec leur argent de poche.

Les ados plébiscitent notamment la restauration rapide pour sa praticité et ses tarifs compatibles avec leur budget (13% des dépenses des adolescents en volume). Le premier marchand des adolescents, toutes catégories confondues, est d’ailleurs sans grande surprise McDonald’s.

En effet, les fast-foods sont particulièrement appréciés des jeunes enfants (avec leurs parents) et des adolescents (plutôt entre amis). Et pour cause, l’ado peut y manger à moindre coût et de façon roborative. Le budget moyen chez McDonald’s est de 9,8€, plus cher qu’un menu McFirst ou même qu’un menu Best Of, mais quand même largement abordable pour des petits budgets. Ces restaurations sont également des lieux de sortie et de rassemblement entre copains, particulièrement à partir de 14 ans, âge où la volonté de socialisation devient de plus en plus forte et importante pour cette génération. À savoir quand même que certains adolescents y consacrent plus de la moitié de leur argent de poche!
Des dépenses dans les boulangeries, supermarchés…

Évidemment, les ados ne consomment pas uniquement des burgers et des frites. Ils peuvent aussi dépenser leur argent de poche dans des boulangeries ou dans les grandes surfaces, particulièrement pour leur déjeuner en semaine ou pour le goûter à la sortie de l’école. De cette manière, ils ont la possibilité de s’acheter des sandwichs, gâteaux, bonbons, boissons, etc. Cela représente d’ailleurs 29% de leur budget d’argent de poche, filles et garçons confondus.

D’ailleurs, les jeunes utilisent régulièrement leur carte de paiement pour des dépenses alimentaires dans les supermarchés. Désormais, il est possible d’obtenir une carte bancaire pour mineur dès 12 ans, voire 10 ans, ce qui est le cas de l’offre Pixpay. Cette dernière est uniquement destinée aux enfants âgés de 10 à 18 ans. À l’ouverture d’un compte, une application mobile et une carte de paiement sont mises à la disposition du mineur, ainsi qu’une application de copilotage pour son parent. Cela constitue pour les jeunes une forme de cheminement vers l’autonomie financière. Elle offre aussi à l’adolescent la possibilité de dépanner ses parents sur des petites courses d’appoint, qui peuvent ainsi envoyer de l’argent instantanément à leur ado pour aller acheter le pot de crème fraîche ou les citrons qui manquent pour la préparation du dîner !

Des dépenses en shopping

Donner de l’argent de poche constitue un premier pas vers l’autonomie pour les ados. Une fois l’argent de poche reçu, les jeunes vont satisfaire différentes envies. À cet effet, au troisième rang des habitudes de consommation des ados (après Alimentation et Fast Foods), on trouve le shopping. Cette catégorie shopping concerne tous les achats relatifs aux vêtements, au prêt-à-porter et autres accessoires de mode. L’usage de l’argent de poche pour les dépenses en habillement est plus fort chez les filles (12,8% des dépenses) que chez les garçons (4,2% des dépenses en volume), sans grande surprise. Par ailleurs, les jeunes filles âgées de 14 à 17 ans sont les plus dépensières à ce niveau-là (14,1% du total de leurs dépenses).

Les adolescents affectionnent particulièrement la mode en ligne. Côté enseignes, il existe des sites internet qui proposent des bonnes affaires permanentes et des tarifs particulièrement attractifs, comme le site SheIn, acteur leader de la fast-fashion. Entre achats en ligne et mise en place d’un suivi des dépenses, posséder un compte bancaire et une carte de paiement devient intéressant pour les ados. Par ailleurs, les néo banques et banques en ligne à destination des mineurs comme Pixpay l’ont bien compris et proposent aux ados des cartes de paiement dès 10 ans.

Pour les parents, permettre à leurs enfants d’avoir un compte et une carte, c’est une façon de les responsabiliser davantage. Ainsi, ils peuvent contrôler leurs dépenses et leurs achats en ligne. Il s’agit également d’une occasion de leur inculquer les règles de sécurité de base.

Des dépenses en divertissement

Pour chaque enfant, quel que soit le sexe, les achats en divertissement représentent une partie non nulle de ses dépenses.

De plus, pour cette génération, l’argent de poche peut avoir une fonction sociale et « intégratrice ». Par exemple, ils vont au cinéma entre amis ou ils s’achètent le dernier gadget qu’ils pourront fièrement montrer.

D’ailleurs, les objets high-tech cristallisent particulièrement leurs attentions. L’univers des garçons se distingue par la place qu’ils font au gaming (les jeux vidéo représentent 8% du volume de dépenses de l’argent de poche des garçons contre seulement 1% pour les filles).
L’argent de poche – aussi appelé dringuelle dans certaines régions pour l’anecdote – peut aussi servir aux dépenses plaisir, des extras comme l’achat de livres, de mangas ou de magazines. De surcroît, le divertissement est bien présent dans le quotidien des jeunes. Les sorties à la piscine, aux parcs d’attractions, à la patinoire, etc. font également partie des dépenses les plus courantes chez les mineurs.

Des économies pour certains

Apprendre à économiser est rarement chose aisée pour les jeunes enfants (ni pour les adultes d’ailleurs). Certains enfants sont naturellement cigales, d’autres fourmis. Mais ce qui est certain, c’est qu’apprendre à économiser est un atout qui pourra servir toute la vie.

Heureusement, il existe maintenant de nombreuses façons d’apprendre à votre adolescent à mettre de l’argent de côté, et ce même si ce n’est pas forcément évident pour vous en tant qu’adulte. Certains souvent les plus économes y parviennent seuls en mettant de l’argent de côté chaque mois dans leur tirelire ou sur leur carte.

Certains ont en revanche besoin d’un coup de main et pourront apprécier posséder une carte de paiement avec application de suivi et la possibilité de créer des cagnottes projets. Cela leur permettra de pouvoir mettre de côté facilement sur une cagnotte sans pouvoir dépenser l’argent avant qu’ils ne décident de le débloquer. Une application comme Pixpay propose d’ailleurs des méthodes d’épargne automatiques qui permettent d’apprendre à mettre de côté sans douleur. Les petits ruisseaux font les grandes rivières !

Enfin, il peut être également intéressant d’envisager l’ouverture d’un compte bancaire ou d’une carte de paiement si votre enfant reçoit des sommes conséquentes pour son anniversaire ou Noël par exemple. Ceci, dans le but de sécuriser cet argent pour qu’il puisse s’en servir plus tard. C’est notamment un bon moyen de lui faire comprendre la valeur de l’argent et la notion d’épargne.

*source des données, baromètre de la consommation, publié par le Teenage Lab de Pixpay en avril 2022