Découvrez les spécificités du Livret Jeune pour mineur | Pixpay

Les spécificités du livret jeune pour mineur

Le livret jeune est un compte de placement à destination des adolescents. Par ailleurs, il est également accessible aux jeunes adultes. Il s’agit notamment d’un livret réglementé permettant au mineur de mettre de l’argent de côté pour les dépenses futures. En outre, il assure la familiarisation des adolescents et des jeunes actifs avec l’épargne. Contrairement au livret A, il existe des organismes bancaires qui ne proposent pas l’ouverture de livret jeune. Toutefois, ce dernier est disponible dans la majorité des banques traditionnelles, nationales et mutualistes.

Condition d’ouverture du livret jeune pour un mineur

Le livret jeune est un livret bancaire avec un capital garanti sans risque. Réservé aux jeunes de 12 à 25 ans résidant en France, il constitue une solution d’épargne simple non soumise à l’impôt. Toutefois, pour ouvrir un livret d’épargne jeune pour les mineurs, la présence d’un parent ou d’un représentant légal est nécessaire.

La détention d’un compte courant n’est pas obligatoire pour l’ouverture d’un livret jeune. En général, les parents souscrivent les comptes et livrets dans leur banque au nom de leur enfant. Il est à noter qu’une personne ne peut disposer que d’un seul livret jeune, tout comme pour le livret A.

Le fonctionnement du livret jeune

Similaire à celui du livret A, le mode de fonctionnement du livret jeune est relativement simple. En effet, chaque établissement bancaire est libre de fixer son taux d’intérêt. Toutefois, ce dernier ne doit pas être inférieur au taux de rémunération du livret A, mais peut lui être égal. À cette condition, même si la rémunération du livret jeune n’est pas fixée par le gouvernement, le taux minimum est bien encadré par l’État.

Il est à noter que les banques ne sont pas autorisées à prélever des frais relatifs au livret jeune. À cet effet, l’ouverture, la gestion et la clôture du compte sont gratuites. Lors de la souscription, il n’existe pas de montant spécifique pour le premier versement. Toutefois, la majorité des organismes bancaires demandent un dépôt minimum de 10 euros.

Le versement et le retrait sur le livret jeune

L’argent sur le livret jeune est disponible en permanence et en totalité. Par ailleurs, pour un jeune de 12 à 15 ans, l’autorisation d’un représentant légal est nécessaire pour effectuer des retraits. Pour les adolescents de 16 à 17 ans, les prélèvements sont possibles sans l’accord des parents, sauf si ces derniers s’y opposent. En ce qui concerne les jeunes adultes de 18 à 25 ans, les opérations de retraits sont libres. Toutefois, il s’avère obligatoire d’y déposer 10 euros minimum.

En ce qui concerne l’alimentation d’un livret jeune, elle se fait de plusieurs manières. En effet, les parents peuvent approvisionner le compte par virement automatique, régulier ou occasionnel. Le titulaire du livret jeune a également le droit de faire un dépôt en espèces à l’agence ou à partir d’un chèque. Il est important de noter qu’à la différence du plafond du livret A, le montant maximum du livret jeune est de 1 600 euros.

La rémunération du livret jeune

Le calcul du taux d’intérêt pour le livret jeune suit l’évolution du rendement net du Livret A. Cela, puisque la rémunération minimale pour le livret jeune équivaut au taux fixé par le gouvernement pour ce dernier. Par ailleurs, les organismes bancaires peuvent proposer un meilleur taux à leur souscripteur. En effet, chaque banque est libre de fixer la rémunération de son livret jeune. Depuis le 1er février 2022, le taux minimal de rémunération pour ce dernier est de 1 %. Aussi, parmi les livrets bancaires pour mineur, le livret jeune constitue une épargne sans risque.

Le mode de calcul de la rémunération du livret est effectué par quinzaine. À cette condition, les versements peuvent générer des intérêts à partir du premier jour de la quinzaine suivante. Tous les 31 décembre, les intérêts acquis durant l’année seront versés au capital. Ils seront à leur tour rémunérés par quinzaine.

La fiscalité du livret jeune

Le livret jeune mineur possède une certaine similitude avec le livret A. En effet, les deux ne sont soumis à aucune imposition. Ainsi, les intérêts ne sont pas sujets à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux. Ainsi, les rémunérations annuelles du livret jeune échappent à la CSG (Contribution sociale généralisée) et la CRDS (Contribution pour le remboursement de la dette sociale).

Les modalités de fermeture du livret jeune

La fermeture d’un compte jeune peut se faire à tout moment pour les jeunes de 18 à 25 ans. Toutefois, pour un mineur, la démarche doit être effectuée par les représentants légaux. Ces derniers peuvent notamment faire la demande par simple courrier ou directement au sein de l’agence. Puisque le livret jeune est réservé uniquement aux individus de 12 à 25 ans, le compte doit être clôturé à cet âge. Ainsi, à l’année de son 25e anniversaire, le titulaire de l’épargne rémunérée est tenu de clôturer le compte avant le 31 décembre.