À partir de quel âge donner de l'argent de poche ? | Pixpay

À partir de quel âge donner de l'argent de poche ?

Laisser son enfant gérer son argent signifie l’initier à la gestion financière et le responsabiliser par rapport à ses dépenses. De ce fait, la somme que vous lui versez lui inculque la valeur des choses. Entre autres, donner de l’argent de poche au chérubin lui permet de gagner en maturité et en autonomie. Toutefois, il est essentiel qu’il ait une certaine capacité à comprendre de quoi il s’agit. C’est pourquoi de nombreux parents se demandent « à partir de quel âge je dois donner de l’argent à mon enfant ? ».

Argent de poche à partir de quel âge : 7 ans

Avant 7 ans, la brillance d’une pièce de monnaie prime sur sa valeur marchande aux yeux des enfants. En outre, donner de l’argent de poche trop tôt occasionne certains troubles de comportements, à savoir la peur du manque, l’addiction, l’euphorie de l’excès et le stress d’une pression de responsabilité.

Sur le plan psychologique, avoir 7 ans correspond à la phase de curiosité, de découverte et de développement de la capacité intellectuelle. À cet âge, votre enfant sait calculer et apprend à compter. En connaissant la notion de soustraction et d’addition, il peut effectuer tout seul de petites emplettes. Lui apprendre à acheter ce dont il a besoin avec son pécule, permet de le familiariser avec différents prix et au fonctionnement des échanges commerciaux. Grâce à l’argent de poche, chaque enfant peut facilement passer de la théorie à la pratique.

À 7 ans, les parents offrent régulièrement une petite somme (1 à 2 € par semaine) à leurs enfants pour qu’ils puissent remplir leur tirelire. De préférence, il faut que celle-ci soit transparente afin que l’enfant voit sa cagnotte augmenter. À noter que pour les enfants, le repère dans le temps s’avère encore flou. De ce fait, attendre un mois avant de recevoir sa petite pièce lui paraît trop long. Par ailleurs, outre le fait de responsabiliser l’enfant, cela lui procure le sentiment d’entrer dans la cour des grands. Ainsi, les parents peuvent parler ouvertement avec leur enfant de la façon d’utiliser l’argent.

Entre 10 et 14 ans, l’entrée au collège

L’âge compris entre 10 ans et 14 ans renvoie aux premières sorties entre amis (virée à la fête foraine, cinéma, shopping, etc.). Il arrive donc que l’ado commence à demander plus d’argent à ses parents. Afin d’accorder un peu plus de liberté aux collégiens, leur verser 15 à 25 € d’argent de poche chaque mois fera l’affaire. À noter que cette somme est fixée en fonction de vos moyens et de ce que vous jugez juste.

Pour accompagner votre ado, vous pouvez lui ouvrir une carte Pixpay pour mineur. Grâce à cette option, vous avez la possibilité d’effectuer les virements de son argent de poche sur sa carte de paiement. En outre, l’application vous donne la faculté de bloquer les sites marchands dangereux, de modifier les plafonds de dépenses et la carte en cas de besoin.
Donner de l’argent de poche aux enfants âgés de 11 ans, 12 ans13 ans favorise l’inculcation de la valeur de l’argent. Grâce aux organismes bancaires dédiés aux mineurs, les adolescents peuvent créer eux-mêmes leurs cagnottes pour économiser (voyage ou achat de produits coûteux). Dans cette tranche d’âge, proposer à l’adolescent de faire du baby-sitting l’aide à gagner de l’argent pour alimenter ses économies.

Entre 15 et 18 ans : le chemin vers l’autonomie

Pour une question de maturité, de nombreux parents choisissent d’accorder de l’argent de poche à leur enfant entre 15 et 18 ans. Néanmoins, sachez que les ados de cette tranche d’âge s’avèrent de vrais boulimiques de la consommation. Les jeunes et leurs parents doivent donc réfléchir ensemble sur le montant de l’argent de poche et comment le gérer. Fixer une somme juste évite de donner l’image de l’argent facile, ce qui n’est pas bon pour leur éducation et formation.

Par ailleurs, attendre que votre enfant soit trop grand pour lui remettre son premier argent de poche peut engendrer un souci psychologique. Il peut avoir une envie irrépressible de rester « petit », voire dépendant de ses parents. Or, à 17 ans ou 18 ans, un adolescent peut dénicher un petit boulot afin de l’aider à arrondir ses fins du mois. Cela lui apprend à ne pas se limiter à son argent de poche, ni à recourir à votre argent en cas de besoin supplémentaire. De leur côté, les parents peuvent les conseiller sur l’utilisation judicieuse de leur pécule. À cet âge, l’enfant a la possibilité de mettre son argent de côté à l’aide du coffre-fort virtuel de Pixpay.